Préparation des échantillons

La préparation est une étape préliminaire à l'observation mais elle est primordiale : la qualité de la préparation détermine la qualité de l’étude en microscopie.

Pour le  MET :

- l'amincisseur ionique JEOL EM-09100IS sert à la réalisation de lames minces.

La réduction de l'épaisseur des échantillons est réalisée par bombardement ionique jusqu’à obtenir la transparence des électrons. Cette technique est applicable à une large gamme de matériaux, qu'ils soient sous forme massive, en film ou en couche mince.

(photo JEOL)

 

- les deux microtomes (PowerTome XL et CR-X) permettent de préparer des coupes fines entre -180°C et +35°C.

 

  

 - le CryoPlunge GATAN  est une véritable station automatique de congélation qui permet la préparation d'échantillons congelés hydratés dans un environnement parfaitement contrôlé.

Principe de préparation : l'échantillon est tout d'abord mélangé dans une goutte de liquide. Puis, il est plongé brutalement dans de l'éthane liquide refroidi par de l'azote liquide (éthane = bon transfert thermique) => la glace devient vitreuse sans formation de cristaux. L'échantillon congelé est ensuite monté sur le porte-objet lui-même déjà refroidi. La chaîne du froid est conservée grâce à un système de cryo-transfert. Le porte objet est inséré congelé dans le microscope et maintenu à froid pendant l'observation.

 

 

 (photo Gatan)

Pour le  MEB :

Deux métalliseurs JEOL (platine : JFC-1300, carbone : JEC-530)

Le but de cette préparation est d'éviter l'effet de charge des échantillons non conducteurs, effet de charge qui conduit inévitablement à une mauvaise qualité d’image ou même à la dégradation de l’échantillon. Pour rendre l'échantillon conducteur, on dépose avant l'observation dans le microscope une fine couche de carbone ou d'or.

Nos Tutelles

Nos partenaires institutionnels