Nanostructures

Le confinement structurale, électronique et magnétique est connu pour affecter nombre de propriétés. La quantification de ces phénomènes, délicate en raison des échelles petites, est primordiale pour envisager de nouvelles fonctions et comprendre les phénomènes physiques originaux. Parmi ceux-ci, les acteurs de PSC s'intéresse aux effets du confinement et de la brisure de symétrie dans les nanostructures magnétiques, au rôle de l'anisotropie magnétocristalline (couplage d'échange), ainsi qu'aux propriétés des nanohybrides. Les objets à l'étude sont par exemple des nanoparticules de structure spinelle ou des nano-objets magnétiques fonctionnalisés. Les recherches s'articulent autour des sous-axes suivants : 

- Nanoparticules de structure spinelle

- Couplage d’échanges et ondes de spin dans des nanostructures d’architecture complexe

- Nano-objets magnétiques fonctionnalisés


Quelques exemples de sujets liés à ces sous-axes :


Particules de carbonate de calcium: De l'encapsulation de protéines au monitoring de la masses de coccolithes

Les particules de carbonate de calcium sont actuellement extrêmement utilisées à la fois dans le domaine médical mais aussi industriel (papier, ciment...). Nous avons entrepris une activité de recherche sur la synthèse de ces particules afin d'en contrôler la porosité et  la taille.  Nous avons montré qu'il est possible d'encapsuler des protéines dans ces particules eu égard à leur porosité (Programme ANR - Calcomed)...

Cliquez ici pour en savoir plus

Chercheurs de l'IMMM porteur de ce sujet :  A. Gibaud

Nos Tutelles

Nos partenaires institutionnels

Contact

Animateurs de la thématique Physique des Systèmes Confinés :

immm-anim-psc @ univ-lemans.fr